Beautés subtiles ou sublimes,
qui nous convaincra qu’elles relèveraient de combinaisons du hasard ? »

François Cheng